Retour
Actualités

Stage : Témoignage d’un Ismanien en immersion pendant 5 semaines sur un pétrolier SEA-TANKERS.

A la fin de la 1ère année du Cycle Ingénieur de l’ISMANS, un stage obligatoire de minimum 4 semaines est à réaliser dans le but de découvrir l’entreprise.

temoignage-1

J’ai saisi cette occasion pour effectuer mon stage au sein de la société SEA-TANKERS (www.sea-tankers.fr) en charge du transport naval de produits chimiques. Je suis monté à bord d’un pétrolier chimiquier qui transportait essentiellement du fioul et du gasoil en Mer du Nord.

temoignage-2

Pendant 5 semaines, j’ai eu l’opportunité de suivre le quotidien de l’équipage, leurs métiers, les aléas, et surtout la vie à bord, presque coupée du monde. Il n’y a pas de réseau téléphonique : seulement un peu de wifi par satellite quand le temps était avec nous…

J’occupais le poste d’élève officier et ma mission fut de seconder les officiers mécaniciens dans leur travail de tous les jours : Maintenance et réparation des moteurs. Etant la plupart du temps en mer, les mécaniciens doivent être capables de réparer le bateau sans aide extérieure.

temoignage-3

J’ai pu apprendre beaucoup sur les moteurs et les « trucs et astuces » pour réparer vite et bien.Les dimensions des pièces sont telles que la moindre activité peut nécessiter l’aide de plusieurs collègues.

temoignage-4

Etant sur le bateau 24/24h et 7/7j, les mécaniciens sont sur place à toutes heures pour les moindres problèmes. Malgré une disponibilité immédiate, il est important de créer des plannings de surveillance pour que chacun puisse avoir un peu de temps pour soi.

Ce stage m’a réellement passionné. Les bateaux sont conçus par des ingénieurs et grâce à ce stage, j’ai pu découvrir les plans du bateau, comprendre comment il a été pensé, réalisé. Il est important en tant que futur ingénieur de réfléchir sur le long terme, surtout en cette période où l’éco-conception est très présente. Plusieurs questions sont apparues : Comment s’usent-ils dans le temps? Comment limiter les problèmes et optimiser les utilisations ? Comment faciliter la maintenance du  navire ?

Il faut aussi penser à la corrosion, ou encore aux filtres à huile : car pour de tel géant, faire une vidange moteur est inenvisageable. L’utilisation de filtres à huile performants fait partie des solutions imaginées.

Je retiendrai beaucoup de ce stage, beaucoup d’humanité, d’entre-aide. J’ai été très bien accueilli et impliqué dans la vie du bateau. J’ai appris la vie en communauté dans un endroit restreint, le travail d’équipe, j’ai appris à suivre des règles à la lettre, des procédures de sécurité.

temoignage-5

Nous sommes partis du Havre le 17 Juillet dernier, nous avons fait escale à Anvers (Belgique), puis Donges (France), puis Riga (Lettonie), Brofjorden (Suède) et pour finir Oxelosünd (Suède) où j’ai quitté l’équipe et le pétrolier qui repartait déjà vers d’autres ports.

Je suis rentré en France, avec plein de souvenirs, et surtout une idée plus concrète du métier d’ingénieur : l’importance des décisions prises et la nécessité d’une vision globale et maitrisée du projet.

PS : Les missions pour l’équipage durent environ 6 mois et les officiers sont remplacés tous les 2 mois.

Matthieu LECOQ
Promo 17